mardi 10 juillet 2012

Le défi du Lundi

Cela fait pas mal de temps que je n'ai pas posté d'article concernant autre chose que le summer challenge.
Je vais donc me rattraper en relevant le défi proposé par le boudoir de la belle au bois dormant (cette semaine, le thème du défi du Lundi était libre.)

Etant très curieuse, j'adore connaître les premières fois des gens et raconter les miennes, sur tous les sujets possibles et imaginables, de la première dégustation d'huîtres à la première partie de jambes en l'air. 
Cette fois ci, je vais tout vous dire sur mes premiers pas makeupesques.

Depuis que je suis enfant, je suis irrésistiblement attirée par le maquillage, surtout le mascara et le vernis. J'avais les yeux qui brillaient dès que j'approchais un stand coloré, je pouvais rester des heures à regarder tous ces flacons et j'attendais le jour où l'on m'autoriserait à en porter avec impatience.
Ma mère m'a offert quelques vernis lorsque j'avais 4/5 ans. Je n'avais le droit de les porter que pour des occasions spéciales (anniversaire, fête de l'école etc.) Plus tard, vers 8 ans, elle m'autorisait à en porter du rose pâle, transparent, nacré ou des top coat pailletés. Il me semble que c'est à cet âge là que l'on m'a offert ma première palette, une Arcancil que j'ai gardé jusqu'à mes 16 ans (oui, j'étais inconsciente... Bon par contre, je n'utilisais plus les glosses, quand même!) Puis, à l'âge de 11 ans, je suis allée pour la première fois à l'école avec du vernis foncé. C'était un super violet foncé avec une tonne de paillettes. L'instit' n'avait pas trop apprécié (elle avait déjà du mal avec le fait que je portais des soutien-gorges et qu'on voyait le truc pour régler les bretelles en relief sous mon haut... Oui, oui, il lui en fallait peu à cette dinde mal embrochée...)
Au collège, j'ai arrêté de mettre du vernis pendant quelques temps. Puis, après, je n'achetais que du noir et du rouge.
C'est également à cette période là que j'ai commencé à maquiller autre chose que mes ongles (merci de ne pas faire de commentaires par rapport à mon âge. Ca n'a aucun intérêt.)
Je mettais du khôl noir (le Luminelle d'Yves Rocher, qui ne me quitte plus depuis..!) dans la muqueuse, du mascara et du gloss.

Mes chouchous.
J'avais ce kit et c'était une merveille. Le juicy était mon gloss fétiche. 
J'étais désespérée quand ils ont arrêté de les vendre...
D'ailleurs, je disais à mes copains de m'embrasser pour deviner le goût... J'espérais que ce soit mon chéri préféré qui gagne pour le "récompenser"...

J'ai réalisé mon premier smoky à l'âge de 13 ans (l'âge où j'ai commencé à sombrer, et où tout à basculé... L'âge de nombreuses premières fois pour moi...) J'avais laissé les chutes sur mes joues. Mon grand père m'a demandé si je m'étais battue avec quelqu'un... Sérieusement.
Pour aller en cours, j'ai commencé, également à cet âge là, à mettre du fard à paupières, blanc irisé, parme, rose, marron, taupe ou prune. Ca ne me plaisait pas des masses, j'étais plus axée sur le noir.

Au lycée, j'ai commencé à me mettre du fond de teint pour dissimuler mes rougeurs qui me complexaient beaucoup à l'époque. Il m'est arrivé d'en mettre (beaucoup) trop, de mal l'étaler, de mettre trop de blush orange pailleté sur mes joues etc. Je sortais de ma période gothique, j'avais besoin de couleurs. Du coup, au niveau du maquillage comme à celui des fringues, c'était la fête du slip, je mélangeais tout, j'achetais des trucs improbables, dont mon fameux slim cheap monday couleur "Berlin"... 

Allez, rien que pour vous, parce que j'vous aime bien...
Oui, je sais, c'est... Conceptuel..

Un p'tit clin d'oeil à Caroline, si elle passe par ici!

Vers l'âge de 15/16 ans, j'ai tenté le "nail art" (quand vous allez voir la tronche du nail art en question, vous allez comprendre pourquoi je mets des guillemets!), en sachant que s'en "était", plus ou moins,  
J'avais déjà collé des stickers, fait des french, des petits pois avec un tipp ex (j'ai honte)... 

Mon "nail art", représentant le drapeau du Congo *rires*

Lorsque j'ai commencé à faire des maquillages un peu plus poussés qu'un trait de khôl, je n'ai suivi les conseils de personne. Comme pour la plupart des choses, j'ai appris seule. Je m'inspirais de ce que je voyais, et je me disais que ce n'était pas bien différent du dessin ou de la peinture. Et puis, y'a pas de secret... Plus tu pratiques, plus tu progresses (rapidement)! 


Je pense vous avoir tout dit, ou presque. En tous cas, c'est tout ce qui me vient en tête.

N'hésitez pas à partager vos premières fois. Vous savez à quel point j'aime papoter avec vous!


A très vite!

4 commentaires:

  1. Ah ma belle, ton article m'a fait sourire, j'aime bien tes réflexions intérieures :)

    Par contre, je n'aime pas du tout ton pantalon cheap monday :p. Mais bon, comme on dit, les gouts et les couleurs ..

    Bon pour revenir à ton article, de ce que je me souviens je n'étais pas trop portée sur le make up. Au collège, je mettais souvent du gloss, j'étais folle des gloss Debby, fruités, à la mûre. Et puis c'était "tendance". Sinon je mettais un coup de crayon dans la muqueuse, et du mascara tranparant, ou du noir (le greatlash de maybelline, une révolution ce mascara ^^).

    En 6ème (ou 5ème), j'ai eu ma période aussi mascara pour cheveux. Comme je n'avais pas le droit de faire des colorations ou mèches (éducation stricte, mais au final c'était pas plus mal !), j'en mettais quand je sortais pour aller au collège, et je l'enlevais avec de l'eau en rentrant à la maison. Quand j'y repense, je trouve ça très laid. C'était du cuivré, mais évidemment je ne savais pas bien l'appliquer. LOL

    Sinon, dans mes souvenirs, je n'ai pas eu de gros délires beauté ou vêtements. Au collège je ne savais pas m'habiller (les conseils de Môman .. L'horreur). J'ai commencé à vraiment "m'affirmer" à la fin du collège/Début de lycée.

    Voilou ma belle !

    Bisous Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah personne n'aimait mon slim xD Même moi je ne l'aime plus, maintenant! Vu l'article, c'était obligé que je le case, c'est un bon dossier ça mdr!

      Je me souviens, j'en avais 3 des Debby :p Noix de coco (pailleté), chocolat (beurk) et fraise :D Ce dernier me rappelle de bons moments passés en maternel, comme par exemple, l'un de mes premiers baisers. Une amie m'avait fait essayer le sien, et j'étais directement allée voir mon chéri de l'époque pour lui faire un méga gros bisous baveux (en précisant bien: C'est à la fraise!! :D)

      Moi aussi j'avais du mascara pour cheveux un bleu (j'ai longtemps été obsédée par l'idée d'avoir les cheveux bleu mdr! Du coup ma mère avait trouvé cette parade pour calmer mon envie) et un cuivré comme toi.

      Merci d'avoir partagé tes souvenirs :D Ca me fait plaisir!!

      Gros bisous ♥

      Supprimer
  2. J'avoue rester scotchée sur ton look au slim bicolore ! xD C'est du collector ça ma belle lol !
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDRRRRRRRR! J'imagine ta tête xD Tricolor! :p jaune, vert, rouge! mdrrrrr
      Avec mes doc martens rose saumon qui m'ont bousillé les pieds x) Quand j'y repense...


      Gros bisous ♥

      Supprimer